Bienvenue Au Saint-Marie-de-la-Mer


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Invité Bonjour Pour Année 2018 a toutes et tous les Administrateurs vous souhaite la Bienvenue sur ce forum,LISEZ LE RÈGLEMENT,PRÉSENTER VOUS ET INSCRIVEZ Merci les ADMINISTRATEURS

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Calendrier

horloge Jean-Louis

Derniers sujets
Les posteurs les plus actifs du mois
COLETTE7
 
Admin
 
nuagebleu
 
olia
 
claudine
 
Christaline
 
Opaline
 
simone26
 
Sybilla
 
Daisy2016
 
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 5 Enregistrés, 0 Invisible et 5 Invités :: 1 Moteur de recherche

Admin, claudine, COLETTE7, nuagebleu, simone26

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 19 le Ven 25 Nov - 0:52
Météo De Barnas En Ardèche
Compteur


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 les blagues de colette

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: les blagues de colette   Mar 18 Oct - 14:29

Rappel du premier message :



















Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Mar 26 Sep - 14:18

Dans un café

Un Français est en train de déjeuner dans un café, lorsqu’un Américain, mâcheur de chewing-gum, vient s’asseoir en face de lui :
– Vous mangez tout le pain en France ?
– Bien sûr.
– Nous aux States on ne mange que la mie. La croûte, on la stocke dans des containers, puis on la transforme en croissants qu’on envoie en France

Après un petit silence, l’Américain renchérit :
– Et avec le pain, vous mangez de la confiture ?
– Bien sûr !
– Eh bien, nous on mange des fruits frais, on ramasse et on stocke les pelures dans des containers, on les transforme en confiture qu’on envoie en France !

Le Français, excédé lui demande alors :
– Et vous que faites-vous avec les préservatifs usagés ?
– On les jette bien sûr !
– Eh bien nous on les stocke dans des containers, puis on les transforme en chewing-gum qu’on envoie aux États-Unis !…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Mar 3 Oct - 11:21


























Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Ven 13 Oct - 14:11

Marine à la retraite

La Marine américaine avait un excédent d’hommes et a offert un Programme d’incitation à la retraite.
La Marine a promis à tous les volontaires désirant prendre leur retraite une somme de 1,000$ pour chaque pouce mesuré en ligne droite entre deux points différents du corps.
Chaque militaire pouvait choisir quelles parties du corps il pouvait utiliser pour déterminer le montant de la prime.

Le premier candidat demanda que la distance entre le dessus de sa tête et le bout de ses orteils soit utilisée. Comme il mesurait six pieds, il a obtenu une prime de 72,000$.

Le deuxième candidat, un peu plus rusé, demanda d’être mesuré du bout de ses bras levés au-dessus de sa tête au bout de ses orteils. Il obtint 96,000$.

Le troisième candidat, un vieux sergent-major qui en avait vu plus d’une, demanda à être mesuré du bout de son pénis jusqu’à ses testicules !
On lui recommanda de reconsidérer la situation, soulignant les montants avantageux que les deux premiers candidats avaient reçus.
Mais le vieux soldat insista et on respecta son choix à condition que la mesure soit prise par un médecin militaire.

Le médecin militaire arriva et demanda au sergent-major de baisser son pantalon, ce qu’il fit.
Le médecin plaça le ruban à mesurer sur le bout du pénis du sergent-major et procéda vers l’arrière.
« Mon Dieu ! dit le médecin, mais où sont vos testicules ? »
« Au Vietnam ! »
Revenir en haut Aller en bas
mamimo

avatar

Poissons Rat
102
Date de naissance : 14/03/1948
Date d'inscription : 03/10/2017
69
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : retraité
Humeur : Très bonne

MessageSujet: Re: les blagues de colette   Ven 13 Oct - 20:44

Razz Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezmamimo.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Mar 17 Oct - 14:15

Marguerite

Voici l’histoire de Marguerite, la petite Fleur.

Marguerite était très timide. Elle était jonquille, mais elle était très timide. Elle perdait vite les pétales.

En plus elle était très malade.

Elle décida d’aller voir un médecin pour fleurs et elle se rendit chez le Dr Bouquet, Corolle Bouquet. (Qui habitait rue Léon Blum).

– Bonsoir Docteur.
– Bonsoir Marguerite. Alors que se pistil ma petite Marguerite ?
– J’ai fait des bêtises docteur.
– Vase ? Je vous demande chardon ? Quel genre de bêtises ?
– Je me suis myo-sottises !
– Ce n’est pas grave… Marguerite c’est de ton âge. Toutes les petites fleurs font des sottises!
– Ce n’est pas tout, docteur!
– Aaah bon… ?
– Non, je suis amoureuse de Fanfan la Tulipe et ça me donne des végétations et puis, quand je mange, j’ai du mal à Azalée !… et j’ai les oreilles qui bourgeonnent.
– Aaaah, ça c’est plus grave… Je vais devoir t’opérer. Quelle heure est-il ?
– Sécateur docteur.
– Déjà. Opérons vite !

Hélas, l’opération rata. Marguerite fut paralysée dans la fleur de l’âge et elle resta plantée là … comme un légume.

Elle alla porter plante au commissariat. Chez les flicus. Mais personne ne voulait l’écouter. On lui répétait sans cesse :
« Aaaah mais mademoiselle, il faut accepter les conséquences: cette opération a été réalisée à fleuristes et périls. »

Marguerite était très très malheureuse. Elle tenta même de mettre fin à ses jours. Il lui restait pourtant une toute dernière chance: une greffe.

Ce fut le docteur Bouquet qui réalisa l’opération et cette dernière réussit parfaitement. Marguerite était guérie. Elle redevint pollen de vie, elle put recommencer à jouer à cache-cache-pot et se maria avec Chris (Chris Anthème) qu’on croyait homo mais qui était terreau et elle devint graine d’Angleterre. Car Chris Anthème était engrais.

Marguerite fut heureuse pour des siècles et des cyclamens.

On peut dire qu’elle a eu du pot….
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Mer 18 Oct - 11:24

Le lumbago

Dans un compartiment de chemin de fer, il y a un prêtre et deux appelés qui viennent d’être libérés du service militaire :
– Moi dit le premier, en arrivant chez moi, je vais fêter mon retour avec mes potes.
Crois-moi, pendant un sacré bout de temps, je serai bourré tous les soirs !
Je vais me prendre des cuites d’enfer !
– Moi, fait l’autre, je vais me taper des filles !
Plein de gonzesses, une par jour, peut-être même plusieurs !
Je vais faire que ça toute la journée !
Une demi-heure passe, et un des deux bidasses, qui s’est mis à lire le journal, demande à son copain :
– C’est quoi un lumbago ?
– Je sais pas…
– Et vous Monsieur le curé, vous savez ce que c’est ?
Le prêtre, qui avait entendu, outré, la conversation précédente, répond d’un ton sec :
– C’est une affection extrêmement douloureuse qui frappe les alcooliques invétérés et les obsédés qui se livrent à des orgies sexuelles !
Quelques secondes s’écoulent, puis le prêtre demande :
– Au fait, pourquoi vous me demandez ça ?
– Oh, pour rien… C’est parce que dans le journal, ils disent que le pape souffre d’un lumbago…!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Mer 18 Oct - 11:50

Le broyeur



C’est un jeune employé qui s’apprête à quitter le bureau vers les 19h30, lorsqu’il croise son directeur, en face du broyeur de documents, une feuille de papier à la main…

– Ah jeune homme ! Vous allez pouvoir m’aider avant de partir : Ceci (en montrant son papier) est très important, et ma secrétaire vient de partir. Sauriez-vous faire fonctionner cette machine ?

Le jeune employé répond :
– Mais très certainement Monsieur.

Et il branche la prise, insère le papier dans la fente et celui-ci est aussitôt broyé.
– Excellent ! dit le directeur, alors que son papier disparaît… Une seule copie suffira….
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Sam 21 Oct - 11:00

Place Vendôme


Un homme genre la cinquantaine, plutôt petit, choucroute sur la tête et lunettes de soleil à la Alain Delon, arrive chez Cartier, Place Vendôme à Paris, en compagnie d’une jeune femme splendide, et ensemble, ils choisissent un bijou de 75 000 euros.

Au moment de payer, l’homme sort son carnet de chèques et, sans sourciller, le rédige. Le vendeur, lui, est un peu ennuyé car c’est la première fois qu’il voit ce couple à la bijouterie.

L’homme s’aperçoit du malaise du vendeur et, avec beaucoup d’aplomb, lui dit :
– J’ai le sentiment, très cher, que vous pensez que ce chèque est peut-être sans provision, n’est-ce pas ?…
– Heu… Et bien…
– Bien ! voici ce que nous allons faire : vu que aujourd’hui c’est samedi et que ma banque est fermée, je vous propose que vous gardiez ce chèque ainsi que le bijou. Dès lundi, procédez à son encaissement et lorsque le paiement sera honoré, faites livrer le bijou chez Mademoiselle. D’accord ?

Le vendeur, rassuré, donne son aval à cette solution sans l’ombre d’une hésitation, assurant même, que la bijouterie prendrait à sa charge la livraison du bijou et qu’il s’assurerait en personne du bon déroulement de l’opération.

Le lundi matin, après vérification à la banque, il se rend compte que c’est bien un chèque en bois !

Furieux, le vendeur appelle aussitôt le client malhonnête et ce dernier lui répond :
– Mais ce n’est pas grave ! Cela ne nous a rien coûté ni à vous ni à moi, de plus j’ai passé une soirée d’enfer avec une ex-mannequin ! D’ailleurs je tiens à vous remercier pour votre collaboration !…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Sam 21 Oct - 11:20

La boîte d’épinard


Lors d’une expérience, un ingénieur, un physicien et un mathématicien sont enfermés chacun dans une pièce, avec une boite d’épinard, mais sans ouvre-boîtes.

Vingt quatre heures plus tard, les portes de chacune des trois pièces s’ouvrent….

Dans la première pièce, l’ingénieur est en train de dormir avec à côté de lui la boite de conserve toute cabossée, mais ouverte et vide. On le réveille et on lui demande comment il a procédé. Il explique:
– Quand j’ai eu faim, j’ai pris la conserve et j’ai tapé sur son point de moindre résistance.

Dans la deuxième pièce, le physicien est lui aussi repu d’épinards. Il explique:
– Quand j’ai eu faim, j’ai observé la boite, posé quelques équations et appliqué une forte pression sur les points idoines, et la boite s’est ouverte.

Dans la troisième pièce, le mathématicien est assis par terre dans un coin, la boite d’épinard à ses pieds et il marmonne en transpirant à grosses gouttes : « Supposons que la boite est ouverte, supposons que la boite est ouverte… »
Revenir en haut Aller en bas
mamimo

avatar

Poissons Rat
102
Date de naissance : 14/03/1948
Date d'inscription : 03/10/2017
69
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : retraité
Humeur : Très bonne

MessageSujet: Re: les blagues de colette   Sam 21 Oct - 11:28

Razz Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezmamimo.forumgratuit.org/
mamimo

avatar

Poissons Rat
102
Date de naissance : 14/03/1948
Date d'inscription : 03/10/2017
69
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : retraité
Humeur : Très bonne

MessageSujet: Re: les blagues de colette   Sam 21 Oct - 11:30

C'est une petite fille qui part à l'école le matin avec son petit chat dans les bras. Son frère lui dit que c'est interdit et qu'elle va se faire punir,mais elle refuse de laisser l'animal.
Le chauffeur du bus lui rappelle la même chose, mais elle refuse toujours de lâcher l'animal.
Arrivée à l'école, la maîtresse surprend la petite fille et la gronde, mais même à ce moment,elle refuse de laisser l'animal. La maîtresse lui demande pourquoi....insiste... et la petite fille dit :
- Ce matin quand je suis sortie de la salle de bains, j'ai entendu papa dire à maman : dès que la petite est partie à l'école, je te bouffe la chatte... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezmamimo.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Sam 28 Oct - 17:17

Le ver de terre

C’est un grand-père qui emmène son petit fils à la pêche. Mais toutes les 5 minutes :
– Papy, papy, j’ai tout emmêlé la ligne.

Au bout d’un moment, le papy en a marre, et ne pense qu’a se débarrasser du gamin. Il prend un bâton, fait un trou étroit dans le sol, et dit a son petit fils :
– Tiens, je vais te montrer un jeu. Prend un ver de terre, et essaie de le glisser dans le trou. Si tu y arrives, je te donne 10 euros.

Évidemment, le ver se tortille sans arrêt, et c’est pas demain la veille que le petit aura réussi à le rentrer dans le trou… Pendant ce temps, le grand-père, enfin tranquille, se remet à la pêche.

Au bout d’un moment, le petit-fils revient vers lui:
– Ça y est, j’ai fini.

Le grand-père :
– Hein ?
– Ben oui, comme le ver y bougeait tout le temps, je l’ai aspergé de laque, et j’ai pu l’enfiler dans le trou.

– Ah ! ben oui, c’est bien mon petit…

Et le lendemain matin, le grand-père de tenir sa promesse :
– Tiens, voilà tes 10 euros, et voilà 10 euros de la part de ta grand-mère….
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Sam 28 Oct - 17:37

La place dans le bus


Une dame très âgée, qui se déplace en prenant appui sur une canne, monte dans un bus bondé.

Nous sommes en 2014, et personne ne cède sa place.

Elle tient difficilement debout et à l’occasion d’un arrêt un peu brutal de l’autobus, sa canne dérape sur le sol et elle s’étale de tout son long.

Bien assis sur son siège, un petit garçon d’environ six ans la regarde et lui dit :
« Vous savez madame, si vous aviez mis un petit bout de caoutchouc au bout de votre canne, vous ne seriez pas tombée ! »

La vieille dame, très en colère lui réplique du tac au tac :
– « Et si ton père avait fait la même chose, il y a six ans, j’aurais eu un siège aujourd’hui, non mais quel toupet ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Lun 6 Nov - 13:43

Sirène d’incendie



Dans un petit village de province deux amis sont attablés à la terrasse d’un café.

Soudain la sirène d’incendie qui appelle les pompiers bénévoles retentit. Aussitôt un des gars se lève :
– Excuse-moi il faut que j’y aille…
– Tu es pompier ? Fait son copain étonné.
– Moi, non. Mais le mari de ma maîtresse, oui !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Lun 6 Nov - 14:37

Le loto

Une femme regarde les résultats du loto et s’aperçoit qu’elle a les 6 bons
numéros. Bingo !!!!!!

Folle de joie elle crie par la fenêtre à son mari qui est de l’autre coté de la route:

– Chéri grouille-toi on a gagné au loto

L’homme saute de joie, traverse la route, un camion passe et l’écrase.

La femme:

– Yééééésss !!!! Quand la journée est bonne, elle est bonne !!!!
Revenir en haut Aller en bas
mamimo

avatar

Poissons Rat
102
Date de naissance : 14/03/1948
Date d'inscription : 03/10/2017
69
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : retraité
Humeur : Très bonne

MessageSujet: Re: les blagues de colette   Lun 6 Nov - 19:17

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezmamimo.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Mar 7 Nov - 16:36

Le délice espagnol




Un français visitant l’Espagne s’arrête dans un restaurant de Pampelune. Tout en sirotant sa sangria, son attention se porte sur une alléchante assiette servie à la table voisine. Non seulement cela semble savoureux, mais ça dégage aussi un arôme qui tient du divin.

Il s’informe donc auprès du serveur :
– Mais quelle est cette merveille que vous venez de servir ?

Le garçon de répondre :
– Ah Señor, vous avez du nez ! Ce sont les testicules du taureau du combat de cet après-midi. Un plat d’une délicatesse que l’on nomme le Délice Espagnol.

Le français, un peu médusé :
– Après tout, je suis en vacances, servez-moi donc ce régal.

Mais le garçon de répondre :
– Je regrette Señor, on ne peut servir ce plat qu’une fois par jour car il n’y a qu’un seul combat par après-midi. Si vous revenez plus tôt demain et que vous êtes le premier à commander, alors nous pourrons vous réserver ce grand délice.

Le lendemain, le français revient, réserve son menu, et un peu plus tard, se fait servir ce seul et unique délice du jour.

Après avoir humé son assiette, examiné la présentation et s’être délecté de quelques petites bouchées, il rappelle le garçon et lui dit :
– Elles sont délicieuses, mais elles sont beaucoup, beaucoup plus petites que celles que je vous ai vu servir hier.

Le garçon hausse les épaules et dit :
– Si Señor, mais il arrive parfois que c’est le taureau qui gagne !…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Dim 12 Nov - 17:34

Séminaire médical





Au cours d’un séminaire médical, un médecin homme repère un médecin femme. Ils font connaissance, et elle accepte un rendez-vous pour un dîner au restaurant en tête-à-tête.

Au restaurant, avant de s’asseoir à la table, elle s’excuse pour aller se laver les mains aux toilettes. Après le dîner, elle s’excuse à nouveau pour aller se laver les mains.

La soirée se poursuit dans un bar branché de la ville, puis le médecin homme convainc le médecin femme de le suivre dans sa chambre d’hôtel. Avant de se laisser aller à leurs pulsions sexuelles, la femme s’excuse pour aller se laver les mains une fois encore… et puis ils y vont !

Quand ils ont terminé, la femme se lève en disant qu’elle va se laver les mains. Lorsqu’elle revient, le médecin homme lui dit :
– Je parie que tu es chirurgien !

La femme lui confirme qu’il a raison et lui demande comment il sait ça.

Alors le gars répond :
– Facile, tu es toujours en train de te laver les mains.

Alors la femme dit :
– Et bien moi, je parie que tu es anesthésiste !

Le gars répond :
– C’est vrai ! Comment tu as deviné ?
– Parce que je n’ai rien senti !…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Lun 13 Nov - 13:16

Demande d’augmentation





En arrivant le matin au bureau, un cadre lance à son collègue :

– J’ai été patient, j’ai attendu, maintenant ça suffit ! J’ai rendez-vous à dix heures chez le patron, et là je vais lui dire : Ou vous m’augmentez sérieusement, ou je m’en vais !
– Tu vas vraiment le lui dire comme ça ?
– Et comment !

Et à dix heures moins deux, il se lève. Dix minutes plus tard, il est de retour.

– Alors ? demande son collègue, tu as obtenu ce que tu voulais ?
– Ce n’est pas aussi simple que ça. Quand il y a deux points de vue opposés, il faut savoir négocier. Alors nous avons discuté, et finalement on a coupé la poire en deux : Lui ne m’augmente pas, et moi je reste….
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Mar 14 Nov - 11:05

Retour à l’école

Les vacances de la Toussaint sont terminées, il est temps de reprendre le chemin de l’école .
Ce matin donc une mère entre dans la chambre de son fiston :

– Jacques, réveilles toi !
– Non maman.
– Il faut que tu te réveilles pour aller au lycée.
– J’veux pas y aller.
– Allons ! Ne fais pas l’enfant. Réveilles toi !
– Nan. Ils sont tous méchants là bas. Je veux pas y aller.
– Allons ! Réveilles toi ! C’est quand même toi le proviseur !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Mar 14 Nov - 11:23

Le match

Un homme est assis dans un stade de rugby, c’est la finale de la coupe du monde et toutes les places sont vendues depuis des mois.
A côté de lui, une place est vide…

Visiblement très irrité, le gars assis de l’autre côté de la place vide lui demande à qui appartient la place, car c’est quand même honteux de laisser une place vide le jour de la finale.

Effectivement l’homme lui répond que c’était la place de sa femme et qu’ils allaient à chaque match depuis qu’ils étaient mariés mais elle vient de décéder…

Le gars très gêné s’excuse et lui présente ses condoléances. Puis il lui demande :
– Personne de votre famille n’a voulu vous accompagner ?
– Ben non, ils sont tous à l’enterrement….
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Ven 17 Nov - 12:33

Une journée de retraités…



Les gens qui travaillent demandent souvent aux retraités à quoi ils occupent leurs journées.

Et bien par exemple, un jour de la semaine dernière, ma femme et moi sommes allés en ville.
Nous n’étions pas depuis cinq minutes dans une boutique, qu’en sortant, il y avait une contractuelle en train d’écrire son PV.

On s’approche et je lui dis :
« Alors, pétasse, tu peux pas un peu foutre la paix aux retraités ? »

Elle fait semblant de pas entendre et continue à griffonner.

Je la traite de sous-auxiliaire, de mille noms d’oiseaux… Elle me regarde d’un œil rond stupéfait et commence à rédiger un deuxième PV, pour pneus lisses.

Alors ma femme renchérit, encore plus inventive que moi-même. Elle glisse son second PV sous l’essuie-glace avec le premier, et elle en démarre un troisième. Nous avons tenu dix minutes ; plus on l’injuriait et plus elle écrivait de PV.

Nous, on s’en foutait, on était venus en bus !

A la retraite, on essaie de rigoler un peu tous les jours : c’est important, à notre âge !.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Mar 21 Nov - 14:53

Le nom de famille



Dans une grande entreprise, un chef de service accueille un nouvel employé et commence par lui demander :
– Comment vous appelez-vous ?
– Je m’appelle Albert, et vous ?

Le chef de service est particulièrement agacé par le ton familier de l’employé et lui passe immédiatement un savon :
– Écoutez, Monsieur, j’ignore dans quel type de société vous avez pu travailler auparavant et je m’en contrefous… Dans cette organisation, on appelle les gens par leur nom, jamais par leur prénom. Et tout spécialement vos supérieurs hiérarchiques. Vous allez donc m’appeler « Monsieur Blandin » à partir de cette seconde et cessez cette familiarité mal placée. Et d’abord, quel est votre nom de famille ?

– Je m’appelle Monchéri…
– OK, Albert, vous pouvez disposer.
Revenir en haut Aller en bas
nuagebleu
Admin
avatar

Taureau Cheval
396
Date de naissance : 21/04/1954
Date d'inscription : 28/08/2016
63

MessageSujet: Re: les blagues de colette   Mar 21 Nov - 17:51

Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Sam 25 Nov - 17:54

Programme scolaire


Depuis toujours les parents se heurtent au problème des programmes. On les entend souvent parler de leur temps. Tout était mieux. L’enseignement était plus sérieux, les élèves étaient bons en orthographe et tous savaient résoudre les nombreux problèmes de mathématiques.
Or l’enseignement a évolué depuis de nombreuses années. Vous en êtes-vous rendu compte ? Afin de vous aider à comprendre l’évolution de l’enseignement, je vous propose des exemples très concrets sur l’art et la manière de présenté un problème de mathématiques.

ENSEIGNEMENT AVANT 1960 : Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100 francs. Ses frais de production s’élèvent aux 4/5 du prix de vente. Quel est son bénéfice ?

ENSEIGNEMENT TRADITIONNEL AVANT 1970 : Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100 francs. Ses frais de production s’élèvent aux 4/5 du prix de vente, c’est à dire 80 francs. Quel est son bénéfice ?

ENSEIGNEMENT MODERNE VERS 1970 : Un paysan échange un ensemble P de pommes de terre contre un ensemble M de pièces de monnaie. Le cardinal de l’ensemble M est égal a 100 et chaque élément PFM vaut 1 franc. Dessine 100 gros points représentant les éléments de l’ensemble M. L’ensemble F des frais de production comprends 20 gros points de moins que l’ensemble M. Représente l’ensemble F comme sous-ensemble de l’ensemble M et donne la réponse a la question suivante : quel est le cardinal B des bénéfices (a dessiner en rouge) ?

ENSEIGNEMENT RÉNOVÉ EN 1980 : Un agriculteur vend un sac de pommes de terre pour 100 francs. Les frais de production s’élèvent à 80 francs et le bénéfice à 20 francs. Devoir : souligne les mots « pommes de terre » et discutes-en avec ton voisin.

ENSEIGNEMENT REFORME EN 1980 : Un peizan kapitalist privilegie sanrichi injustement de 20 francs sur un sac de patat. analiz le tekst et recherche le fote de contenu, de gramere, d’ortografe et de ponctuassion et ensuite di ce que tu pense de cet maniere de s’enrichir.

ENSEIGNEMENT ASSISTE PAR ORDINATEUR EN 1990 : Un producteur de l’espace câble consulte en conversationnel une data-bank qui display le cev-rate de la patate. Il loade son progiciel de computation fiable et détermine le cash-flow sur écran bitmap. Dessine avec ta souris le contour intégré 30 du sac de pommes de terre. Puis loggue toi au network par le 3615 code BP (Blue Potatoe) et suis les indications du menu.

ENSEIGNEMENT ADAPTE A L’AN 2000 : Qu’est-ce qu’un paysan ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Dim 26 Nov - 14:27

Feu rouge, feu vert

Dans une petite ville de province, un voyageur sort de la gare et prend un taxi.

Le chauffeur démarre et brûle tranquillement le premier feu rouge.
– Vous venez de passer au rouge… fait remarquer le client.
– Je sais ! Ne vous inquiétez pas, mon beau-frère le fait tout le temps !

Au deuxième feu, il a déjà pris de la vitesse et passe à nouveau au rouge.
– Oh ! sursaute le passager. Vous en avez encore brûlé un !
– Et alors ? Je vous dis que mon beau-frère le fait sans arrêt, il n’a jamais eu de problème…

Au troisième feu, le taxi, lancé à fond, passe au rouge sans même ralentir.
– Mais vous êtes fou ! crie le client. Vous allez nous tuer !
– Mais non, rassurez-vous ! Je vous ai déjà dit que mon beau-frère le fait tout le temps, et il est en parfaite santé…

Le quatrième feu est vert. Alors le chauffeur freine et s’arrête.
– Qu’est-ce qui vous prend ? dit la passager. Vous venez de griller trois feux rouges, et quand celui-là est au vert, vous vous arrêtez ?
– Oh que oui ! Je me méfie ! Des fois qu’on croise mon beau-frère…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Dim 3 Déc - 15:09

Les amants

Un couple d’amoureux illégitimes dîne aux chandelles dans l’appartement de la dame.

L’homme demande :
– Ton mari ne risque pas de rentrer ? ça m’embête tu sais, surtout que c’est mon meilleur ami quand même…
– Oh, ne t’inquiète pas, on en a encore pour une bonne heure.

A ce moment là, le téléphone sonne, la femme décroche et on l’entend dire : « Oui mon chéri… non… ah… d’accord… bien sûr, à tout à l’heure. »

Elle revient à table et son amant demande :
– C’était lui ?
– Oui. Ne t’inquiète pas, on en a encore pour deux bonnes heures, il fait une partie de billard avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Dim 3 Déc - 15:29

Problème de gaz


Un homme vient consulter un gastro-entérologue.

– Docteur, j’ai des gaz en permanence. Pour tout vous dire je n’arrête pas de…

– J’ai compris. Baissez votre pantalon et allongez-vous, nous allons voir ça.

Le médecin quitte un instant la pièce et revient avec une longue tige de fer.

– Oh non, docteur, pitié ! Pas ça !

– Calmez-vous, fait le médecin. Je voudrais ouvrir le vasistas pour aérer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Lun 4 Déc - 14:53

Le grand naïf


– Ces médecins, dit un grand naïf à son ami, sont vraiment d’une incompétence qui me confond.
Tiens, l’un d’eux prétendait depuis deux ans que j’étais incapable de procréer.

– Et alors ?

– Ma femme est allée en consulter un autre et c’est bien ce que je pensais, tout venait d’elle. Elle manquait d’iode.

– A bon ?

– Oui, le médecin l’a envoyée passer quinze jours au bord de l’Atlantique et ça y est… Elle est enceinte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les blagues de colette   Lun 4 Déc - 15:26

Le jour de mon anniversaire


Un jour j’ai rencontré un gentil Monsieur et nous sommes tombés amoureux. Nous devions nous marier, alors j’ai cessé de manger mon plat préféré… Les fèves au lard.

Quelques mois plus tard, le jour de mon anniversaire, je suis tombée en panne sur le retour pour la maison. J’ai donc appelé mon mari pour le prévenir que je serais en retard, car il me fallait marcher jusqu’à la maison.

En marchant, je passe devant un petit resto d’où émane une odeur de fèves au lard à laquelle je ne peux résister. Vu les kilomètres qu’il me reste à marcher, je me dis que les « effets » seraient sûrement passés avant d’arriver à la maison. Alors je m’arrête et, sans m’en apercevoir, j’avais bouffé trois grandes portions de fèves au lard.

A mon arrivée, je fus surprise de voir mon mari déjà rentré, tout excité de me voir et qui s’exclame: « Chérie, j’ai une surprise pour le souper ce soir ».

Alors il met un foulard sur mes yeux et me fait asseoir à table. En m’asseyant, le téléphone sonne juste comme il allait me retirer le foulard. Il me fait promettre de ne pas y toucher avant qu’il ne revienne et va répondre.

Les fèves que j’avais avalées me faisaient toujours effet (du tonnerre) et la pression devient intenable; alors mon mari n’étant pas dans la pièce, j’en ai profitai. Je bougeai mon poids sur une jambe et en échappai un. Non seulement il était bruyant, mais l’odeur était comme celle d’un camion de rebuts passant sur une mouffette !

Je pris ma serviette de table pour faire circuler l’air autour de moi vigoureusement. Balançant mon poids sur l’autre jambe, j’en évacuai trois de plus. L’odeur était pire que le chou cuit.

Attentive à la conversation de mon mari dans l’autre pièce, je continuai ainsi durant quelques minutes. Le plaisir était indescriptible. Alors que les salutations au téléphone signalaient la fin de ma liberté, de nouveau j’aérai autour de moi avec ma serviette, la replaçai sur mes genoux et me croisai les mains, soulagée et fière de moi.

Mon visage reflétait l’innocence au retour de mon mari qui s’excusa d’avoir été aussi long. Il me demanda si j’avais triché et regarda autour de lui; je lui assurai que non.

C’est alors qu’il retira le foulard et que douze invités assis autour de la table crièrent en chœur:

« Bon Anniversaire ! »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les blagues de colette   

Revenir en haut Aller en bas
 
les blagues de colette
Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» tarte Colette
» [Boutique/SDV] Colette
» BLAGUES DE NOS REGIONS
» Aidez-moi à empêcher quelqu'un d'acheter une Rolex ou JLC "Colette" !
» Benjamin Muller, présentation chez Colette, Paris, le 7 juin 2011

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue Au Saint-Marie-de-la-Mer :: Dictions , Humours Et Blagues-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: