Bienvenue aux Saintes -Marie-de-la-mer

Bienvenue aux Saintes -Marie-de-la-mer


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Invité Bonjour Pour Année 2018 a toutes et tous les Administrateurs vous souhaite la Bienvenue sur ce forum,LISEZ LE RÈGLEMENT,PRÉSENTER VOUS ET INSCRIVEZ Merci les ADMINISTRATEURS

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Calendrier

horloge Jean-Louis

Derniers sujets
Les posteurs les plus actifs du mois
Admin
 
claudine
 
Maurice
 
Sybilla
 
COLETTE7
 
simone26
 
fany
 
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 21 le Sam 8 Sep - 20:49
Météo De Barnas En Ardèche
Compteur


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Ma vie en poème

Aller en bas 
AuteurMessage
Maurice

avatar

Taureau Singe
25
Date de naissance : 26/04/1944
Date d'inscription : 17/08/2018
74
Localisation : Orléans
Emploi/loisirs : Rertaité : Conteur, poète, conférencier conférencier
Humeur : Assez bonne

MessageSujet: Ma vie en poème   Sam 18 Aoû - 2:33

.

.

Ma vie en poème

Entre dix et vingt ans, jusqu'à l'armée
De courir partout, jamais fatigué
Mes virées à pied et à vélo
Je trouvais l'avenir beau

L'armée fut le paradis
Malgré les combats de nuit
Je me forgeais pour plus tard
Pour les amis, jamais en retard

La marine, trois tours du monde
Vivre à fond, sans penser à la tombe
Escales avec des filles, faire la fête
Revenir, des souvenirs pleins la tête

Ensuite, huit années de commerce
La Ci-Bi arrivait, pleine de promesses
La faillite pourtant, mais jamais épuisé
Il fallut de nouveau  tout recommencer

Embauché à la ville pour les horodateurs
Suite aux vandalismes, présent à toute heure
Avec toujours la pêche, malgré l'âge avancé
Arrivait la retraite, qu'il fallait bien accepter

Huit forums dès l'arrivée des réseaux sociaux
D'arrêter, je ne me trouvais pas assez vieux
Des gentilles personnes rencontrées
Tous mes voyages à leur raconter

Sans crier gare, la maladie arriva*
D'un seul coup, je me sentais las
Un mal terrible, sans aucun traitement
Une vie heureuse qui s'éteint lentement

Tant que le cerveau ne sera pas atteint
Je continuerai d'écrire, c'est certain
Même sans être sous son toit,
Ma vivi attend trop de moi

* Neuropathie démyélinisante sévère évolutive des membres inférieur


Revenir en haut Aller en bas
 
Ma vie en poème
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partager avec vous ce joli poème
» Le poème de ma nuit
» Mon poème préféré
» Poème les Lilas
» Petit poème pour vieux mâles à traduire.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue aux Saintes -Marie-de-la-mer  :: Citations, Proverbes Et Poêmes-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: