Bienvenue aux Saintes -Marie-de-la-mer

Bienvenue aux Saintes -Marie-de-la-mer


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Invité Bonjour Pour Année 2018 a toutes et tous les Administrateurs vous souhaite la Bienvenue sur ce forum,LISEZ LE RÈGLEMENT,PRÉSENTER VOUS ET INSCRIVEZ Merci les ADMINISTRATEURS

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Calendrier

horloge Jean-Louis

Derniers sujets
» Bonjour Du moi de mars au du 31 décembre 2018
Jeu 5 Avr - 21:48 par claudine

» bonnenuit de mars 2018 a fin Décembre 2018
Jeu 5 Avr - 20:57 par Christaline

» creations de colette
Jeu 5 Avr - 17:30 par Jane Lune

» Rock du 03/04/2018
Mar 3 Avr - 21:20 par Admin

» proverbe du jour de colette
Mar 3 Avr - 17:16 par simone26

» les blagues de colette
Mar 3 Avr - 16:14 par COLETTE7

» citation du jour/celebres et images de colette
Mar 3 Avr - 15:31 par COLETTE7

» les recettes du net de colette
Lun 2 Avr - 11:37 par simone26

» poeme du jour de colette
Lun 2 Avr - 11:15 par COLETTE7

Les posteurs les plus actifs du mois
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 19 le Ven 25 Nov - 0:52
Météo De Barnas En Ardèche
Compteur


Partagez | 
 

 Textes à méditer poèmes d'olia

Aller en bas 
AuteurMessage
olia

avatar

Capricorne Chèvre
968
Date de naissance : 16/01/1944
Date d'inscription : 19/09/2016
74
Humeur : Calme

MessageSujet: Textes à méditer poèmes d'olia   Mar 17 Jan - 7:38

Rappel du premier message :

Le désir triomphal

Le désir triomphal, en son commencement,
Exige toutes les aisances ;
Il ignore le temps, le sort, l'atermoiement ;
Il exulte, il chante, il s'avance !

On serait stupéfait et transi de savoir,
Aux instants où l'amour débute,
Combien seront soudain précaires l'abreuvoir,
Le dur pain et la pauvre hutte !

Le cœur éclaterait comme d'un son du cor
S'il entrevoyait dans l'espace
Tant de honte acceptée humblement, pour qu'un corps
Ne nous prive pas de sa grâce...

Anna de Noailles.












Revenir en haut Aller en bas
http://la-tranquillite.forumdediscussions.net

AuteurMessage
olia

avatar

Capricorne Chèvre
968
Date de naissance : 16/01/1944
Date d'inscription : 19/09/2016
74
Humeur : Calme

MessageSujet: Re: Textes à méditer poèmes d'olia   Dim 2 Avr - 11:44

Puisque tu pars

Puisque l'ombre gagne
Puisqu'il n'est pas de montagne
Au-delà des vents plus haute que les marches de l'oubli
Puisqu'il faut apprendre
A défaut de le comprendre
A rêver nos désirs et vivre des "ainsi-soit-il"

Et puisque tu penses
Comme une intime évidence
Que parfois même tout donner n'est pas forcément suffire
Puisque c'est ailleurs
Qu'ira mieux battre ton cœur
Et puisque nous t'aimons trop pour te retenir

Puisque tu pars

Que les vents te mènent
Où d'autres âmes plus belles
Sauront t'aimer mieux que nous puisque l'on ne peut t'aimer plus
Que la vie t'apprenne
Mais que tu restes le même
Si tu te trahissais nous t'aurions tout à fait perdu

Garde cette chance
Que nous t'envions en silence
Cette force de penser que le plus beau reste à venir
Et loin de nos villes
Comme octobre l'est d'avril
Sache qu'ici reste de toi comme une empreinte indélébile

Sans drame, sans larme
Pauvres et dérisoires armes
Parce qu'il est des douleurs qui ne pleurent qu'à l'intérieur
Puisque ta maison
Aujourd'hui c'est l'horizon
Dans ton exil essaie d'apprendre à revenir

Mais pas trop tard

Dans ton histoire
Garde en mémoire
Notre au revoir
Puisque tu pars
Dans ton histoire
Garde en mémoire
Notre au revoir
Puisque tu pars

J'aurai pu fermer, oublier toutes ces portes
Tout quitter sur un simple geste mais tu ne l'as pas fait
J'aurai pu donner tant d'amour et tant de force
Mais tout ce que je pouvais ça n'était pas encore assez
Pas assez, pas assez, pas assez

Dans ton histoire
Garde en mémoire
Notre au revoir
Puisque tu pars



Jean Jacques Goldman













Revenir en haut Aller en bas
http://la-tranquillite.forumdediscussions.net
olia

avatar

Capricorne Chèvre
968
Date de naissance : 16/01/1944
Date d'inscription : 19/09/2016
74
Humeur : Calme

MessageSujet: Re: Textes à méditer poèmes d'olia   Lun 3 Avr - 8:06













Revenir en haut Aller en bas
http://la-tranquillite.forumdediscussions.net
olia

avatar

Capricorne Chèvre
968
Date de naissance : 16/01/1944
Date d'inscription : 19/09/2016
74
Humeur : Calme

MessageSujet: Re: Textes à méditer poèmes d'olia   Mer 5 Avr - 11:14

Naissance



Il attendait là, que la porte s'ouvre,
Il ne bougeait d'un pouce, malgré le déluge.

« Qu'attends tu ? Il faut que tu te couvres
Au moins, prendre sous le toit refuge.»
Suggère une voix venue de nulle part.

« Je ne vois rien, je ne sais où je suis,
Je ne sais d'ailleurs ce que j'attends.»
Répond il sans connaître encor son espoir.

« As tu au moins un coeur ? Es tu bien vivant ?
Qu'est-ce que tu ressens en cet instant ? »
Questionne autre voix qui semble réponse avoir.

« Je... Je... j'ai l'impression de voir sans voir,
Des beautés, des immondices, tout pleins d'histoires...
Je... Je me sens immobile, hors de tout,
Et dans tout, j'entends les bonds d'un coeur,
De mon coeur qui s'emballe comme un fou,
Je suis là, à attendre qu'arrive la lumière,
Que s'ouvre une porte comme s'ouvre une fleur,
Je sens un tapis d'étoile, un éclat de diamant,
Une aube chatoyante, j'entend une mélodie d'univers
Que des cieux je n'ai pour autant en corps foulé ».

« Pourquoi souffles tu ? Oh, tu perds du sang,
Vite ! Passe la porte, elle s'entrouvre, allé !»
Presse une voix de plus en plus inaudible, perdue
Dans un brouhaha, un amas de paroles qui passent dessus.

« Ce n'est pas moi, je... où cela mène t'il ? Oh !... »

Il attendait là... puis tout s'est accéléré... les eaux
Ont remué sans qu'il n'ai eu à agir, vers la porte
Il s'est infiltré, il sentit les écrins, de tel sorte
Qu'il pu suivre le chemin, et ouvrir ses bras en faim
Au souffle libre... sentant son âme mise à nue, il se mit
A gémir. Un murmure vint le rassurer, des mains
Le bercèrent, calmèrent sa douleur, mélangé à une joie,
La joie de voir, de bondir, d'être enfin dans la vie,
Celle d'un fleuve fait de rêves, jonchée de bien des émois...

Pascal Lamachère












Revenir en haut Aller en bas
http://la-tranquillite.forumdediscussions.net
olia

avatar

Capricorne Chèvre
968
Date de naissance : 16/01/1944
Date d'inscription : 19/09/2016
74
Humeur : Calme

MessageSujet: Re: Textes à méditer poèmes d'olia   Jeu 13 Avr - 8:12

Pensées toilées d'amour



Je le sais, je le crois, je le sens,
Lorsque je me lève, je pense à toi,
Si loin, et si proche dans l'océan
De mon ciel, je m'envole, doux émois.

Je le sais, je le crois, je le sens,
Lorsque je sors, au vent qui claque,
Fait plier les roseaux sauvages, chaque
Inspiration chante ton visage, ton temps.

Je le sais, je le crois, je le sens,
Quand les embruns de feu la fleur
S'écument, s'évaporent en choeur
Avec les anges, se dessine le sentiment.

Je le sais, je le crois, je le sens,
En harmonie avec la nature, sur la barque
Qui poursuit son chemin, la plaque
Par ton sourire est gravée, contre courant.

Je le sais, je le crois, je le sens,
Un jour nous nous retrouverons, d'amitié
Ou d'amour, puisse être nos mains déliées,
Puisse nos coeurs partager le frétillement.

Je le sais, je le crois, je le sens,
Lorsque déchirures se rappellent l'éloignement,
Au couchant je trouve le chemin du songe
Lunaire par tes mots... vers source je plonge.

Pascal Lamachère












Revenir en haut Aller en bas
http://la-tranquillite.forumdediscussions.net
simone26

avatar

Poissons Serpent
510
Date de naissance : 20/03/1941
Date d'inscription : 20/11/2016
77
Localisation : Montauban dans le sud ouest,occitanie
Emploi/loisirs : retraité fleuriste,lecture,musique,opéras,mes animaux
Humeur : toujours égale

MessageSujet: la pensée positive   Mer 7 Mar - 18:05



la pensée positive




La force créatrice à votre usage

Donc, tout ce qui vous concerne, vos joies, vos peines, la santé, la maladie, l'abondance, la pénurie, obéirait aux lois mêmes qui font tourner la Terre autour du Soleil?
Oui. Car la force créatrice est une.
Cela vous surprend? Les hommes de science prouvent que l'univers, en son apparente complexité, obéit à des lois simples.
La substance est une, la force créatrice qui agit dans tous les êtres lui donne son apparente variété; des savants en ont fait l'expérience en greffant, par exemple, sur l'aorte abdominale d'une vieille chatte, un segment de carotide de chien; au bout de quelques mois, l'artère de chien était devenue artère de chatte...
Cette vérité était déjà contenue dans les contes de Mère-Grand: lorsque la fée de Cendrillon transforme une citrouille en carrosse et des souris en chevaux, elle témoigne de cette unité; aux temps très anciens, ce Tout en Un, c'est Un en Tout,
n'était pas ignoré. C'est pourquoi les croyants qui n'osent pas "ennuyer Dieu avec leurs affaires personnelles" ont tort.
Car la prière est la plus haute application des lois de la pensée-force, de la pensée et de la parole créatrices.
La prière est amour et louange, elle concentre au sommet de nous-mêmes la puissance créatrice de l'esprit.
Il ne s'agit évidement pas de la répétition machinale de patenôtres, assaisonnée de la crainte de n'être pas exaucé, mais d'entrer dans le jeu de la force créatrice, de la force d'attraction, toutes-puissantes, parce qu'amour et foi sans réplique;
pour négligeable que paraisse notre nécessité dans l'immense univers, nous avons droit de recourir à la prière: l'électricité, qui fait marcher d'énormes usines, fait aussi chauffer le biberon d'un nouveau-né.
La loi est une, elle s'applique aussi bien au nain qu'au géant. Il en est de même en tout ce qui vous concerne, et cette loi qui préside à l'évolution des mondes joue également pour votre bonheur, à vous, qui n'êtes qu'un atome dans l'immensité.

Marcelle AUCLAIR
Le livre du bonheur

===




Dis Pépé c'est quoi le bonheur?

Le bonheur mon enfant, c'est d'avoir des yeux,
Même en vitrine, sous d'horribles lorgnons.
Pouvoir observer, sur la fleur, un bourdon
Gorgé de nectar, s'arracher vers les cieux.
Le bonheur, mon petit, c'est d'être fasciné
Par une perle de rosée, courant sur le fil de la vierge,
Dans une aube radieuse au soleil qui émerge,
Cordiale promesse d'une belle journée.
Le bonheur, tu sais, c'est pouvoir admirer,
Dans l'azur doré d'un printemps qui s'éveille,
Un magnifique rapace qui, de là-haut, surveille
Le lapereau étourdi qui a quitté son terrier.
Le bonheur, mon garçon, c'est pouvoir arpenter
La garrigue provençale, ta main dans la mienne :
Balade matinale, avant que ne survienne
Le vent brûlant, au zénith de juillet.
Le bonheur, mon enfant, c'est quand la pluie est tombée
Et fait que la terre craquelée et agonisante,
Exhale soudain une odeur douce et enivrante,
Pour remercier le ciel de la bienfaisante ondée.
Le bonheur, vois-tu, c'est, quand finit l'été,
Cueillir une pomme au sein du verger familial,
L'essuyer sur sa blouse, d'un geste machinal,
Puis mordre à belles dents, dans sa chair sucrée.
Le bonheur, tu sais, il se trouve n'importe où :
Se coucher dans le pré, écouter chanter l'herbe,
Le souffle du Mistral dans le chêne superbe,
Le murmure du ruisseau, polissant ses cailloux…
Je te souhaite des choses pures, du bonheur !
Point n'est besoin d'honneurs et de richesses.
Qu'un avenir utopique, et de folles promesses,
Ne puissent jamais, ô jamais ! endurcir ton coeur.

Pierre Clérico










Revenir en haut Aller en bas
http://drome26.forumactif.org
nuagebleu

avatar

Taureau Cheval
454
Date de naissance : 21/04/1954
Date d'inscription : 28/08/2016
64

MessageSujet: Re: Textes à méditer poèmes d'olia   Mer 7 Mar - 18:20

merci bisous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Textes à méditer poèmes d'olia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes à méditer poèmes d'olia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tres beaux textes, des lecons de vie, A méditer ....
» méditation : quand méditer
» méditation : comment méditer
» Textes pour le projet 4:La nouvelle fantastique
» LES TONS DES TEXTES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue aux Saintes -Marie-de-la-mer  :: Citations, Proverbes Et Poêmes-
Sauter vers: